Test paternité prénatal : pourquoi choisir le type non invasif ?

Vous êtes enceinte, mais vous n’êtes pas certaine de l’identité de la personne qui pourrait être le père ? Savez-vous qu’il est désormais possible de procéder à une recherche de paternité ? Il vous suffit de faire un test de paternité prénatal. La méthode non invasive est la plus conseillée durant la grossesse. Découvrez dans cet article pourquoi vous devez vous orienter vers cette option.

Test paternité non invasif : le plus avancé des tests génétiques

Il est le plus avancé des tests disponibles sur le marché étant donné qu’il fait appel à la nouvelle génération de technologie de séquençage au niveau de l’ADN. Il s’agit du NGS ou Next Generation Sequencing. Le niveau de précision de ce dispositif d’analyse de paternité est inégalé. Il peut même réaliser jusqu’à 2 688 marqueurs génétiques. Comme le niveau de précision de ce test de paternité prénatal est très élevé, il a la capacité d’offrir des taux de ré-échantillonnage inférieurs aux autres tests. Ainsi, pour une meilleure tranquillité d’esprit dans le but d’une action de reconnaissance de paternité, ayez recours à ce test ADN.

Quels sont les avantages que vous pouvez bénéficier de ce test ?

Il n’y a aucun risque de résultats erronés ou d’erreur de diagnostic avec ce test paternité prénatal invasif. Ceci est dû au fait qu’il analyse l’ADN du fœtus acellulaire, qui se trouve dans le sang de la mère. Il fait donc partie des analyses ADN les plus précises et les plus fiables en utilisant des cellules fœtales nucléées ou ADN entier qui se trouve enfermé au sein des cellules.

Avec ce test non invasif, il n’y a pas de risque de fausse couche, de perte de liquide amniotique ou d’endommagement des membres du bébé étant donné qu’il s’agit d’une simple prise de sang de la mère. Ceci fait également en sorte qu’il peut vous faire économiser par rapport aux autres  méthodes consistant à procéder à des prélèvements d’échantillon de salive. En effet, les frais médicaux relatifs aux prélèvements d’échantillons pour un dépistage prénatal invasif peuvent être très onéreux. En plus de cela, ils sont longs à traiter et à conclure.

Autre avantage avec cette analyse ADN prénatale, c’est qu’elle ne demande pas l’intervention d’un obstétricien ni d’un gynécologue.

Qu’en est-il du résultat de ce test ?

Figurant parmi les plus précis tests prénataux non invasifs dans le monde, celui-ci propose un résultat standard environ 5 à 7 jours ouvrables après la réception de l’échantillon. Certains laboratoires proposent des formules express pour ceux qui ont besoin d’avoir un résultat beaucoup plus rapide, qui leur est fourni en seulement 3 ou 4 jours. Il est cependant important de noter que pour ces tests express, il faut que la grossesse soit âgée d’une dizaine de semaines.

Les résultats d’un test de paternité prénatal peuvent présenter deux options :

  • soit le présumé père de l’enfant n’est pas exclu en tant que géniteur biologique, car la probabilité affiche 99,9% ;
  • soit il n’est pas reconnu en tant que père biologique avec une probabilité de 100% que le lien de parenté n’existe pas entre lui et l’enfant à naître.

Pour information, les résultats du test de paternité prénatal n’ont pas de valeur devant la barre d’un tribunal. Très peu de tribunaux vont vous conseiller le test prénatal afin de déterminer la paternité. En effet, les autorités judiciaires vont toujours attendre la naissance de l’enfant afin de vérifier le lien de parenté.

 

 

Related Posts

Tags

Share This